Au musée des arts décoratifs de Paris jusqu’au 7 janvier 2018, une rétrospective rend hommage aux 70 ans de haute couture de la Maison Christian Dior.

Comme l’espoir d’une vie meilleure pour l’après guerre, Christian Dior, passioné d’art et propriétaire d’une galerie à Paris, imagine des pièces de haute couture. Sa mission : dire adieu à la silhouette masculine et rendre à la femme toute sa féminité. On retrouve son amour pour les tableaux et les nombreuses références à l’art dans les formes, les motifs et les coupes de ses robes aux volumes somptueux. L’utilisation de grands métrages d’étoffe, de perles et de broderie au fil des collections a participé au rayonnement international de l’art de vivre à la Française. ll musée-arts-decoratifs-paris-christian-dior-robe-verte-broderie ll L’exposition présentée sous forme chronologique, de 1947 à nos jours, fait hommage aux créateurs qui lui ont succédé, ce qu’ils ont apporté à la maison tout en respectant l’amour de Christian Dior pour les femmes qu’il considère comme les créations les plus divines. ll musée-arts-decoratifs-paris-christian-dior-arbres ll Les fleurs jouent aussi un rôle très important dans la vie de Christian Dior. Il dessine ses plus belles inventions depuis son jardin et il apparait pour lui comme une évidence de créer un parfum. ll musée-arts-décoratifs-paris-christian-dior-croquis-robe-du-soir ll Plus de 300 robes mises en scène et en lumière accompagnées d’objets, de patrons et de parfums font de cette exposition très complète un lieu à ne pas manquer. Tel le bouquet final d’un spectacle, la visite s’achève avec les robes du soir semblant tourner dans la somptueuse nef du musée qui se mue pour l’occasion en salle de bal. ll nef-musée-arts-decoratifs-paris-christian-dior

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>